Qu'est-ce que l'hébergement VPS ?

L’hébergement VPS est l’abréviation de Virtual Private Server hosting. Les plans d’hébergement Virtual Private Server offrent des machines virtuelles aux clients. Le concept de virtualisation est similaire à celui de l’hébergement partagé, où un ordinateur serveur peut accueillir plusieurs sites. Cependant, la technologie de virtualisation permet à chaque compte d’être traité comme sa propre machine avec ses propres ressources dédiées et son propre système d’exploitation.

Par exemple : Dans un environnement d’hébergement partagé, tous les clients partagent les ressources d’un même ordinateur. La plupart des fournisseurs de services d’hébergement partagé ont des scripts qui limitent les ressources de chaque client, afin qu’aucun d’entre eux n’utilise toutes les ressources. Cependant, les clients ne sont pas assurés de disposer des ressources informatiques qui peuvent fluctuer de temps en temps en fonction du nombre de clients qui utilisent les ressources en même temps.

D’autre part, les plans d’hébergement VPS peuvent garantir les ressources disponibles pour le client en utilisant la technologie de virtualisation. Le client bénéficie ainsi d’un environnement d’hébergement beaucoup plus stable, avec peu ou pas de fluctuations dans les ressources disponibles. InMotion Hosting, HostGator et Site5 sont les fournisseurs d’hébergement VPS que nous recommandons. Ils sont rapides et fiables.

Si vous avez déjà utilisé des programmes tels que Microsoft Virtual PC, VMWare Player, workstation, etc, alors vous avez utilisé le même concept sur votre ordinateur. Ces logiciels vous permettent de faire la même chose sur votre ordinateur personnel en vous permettant d’exécuter « virtuellement » un autre environnement de système d’exploitation en plus de celui qui est déjà installé. Les gens utilisent cette technologie sur leurs ordinateurs personnels principalement pour tester/exécuter des logiciels et des sites Web dans des environnements différents sans avoir à acheter d’autres ordinateurs.

A lire aussi :